Pour certains, le bricolage est un passe-temps et pour d’autres c’est carrément une passion, ce qui, en soi, est excellent. En effet, cela vous fait faire de l’exercice tout en vous occupant, et avec de l’entraînement, vous ne deviendrez que meilleur. Le bricolage n’a donc que des avantages !

Ainsi, lorsque vous entreprenez des travaux de rénovation, vous pourrez vous charger de certaines tâches vous-même sans avoir recours à un professionnel, ce qui vous fera économiser de l’argent.

Parmi ces tâches-là, il y a le changement de fenêtres qui ne nécessite pas beaucoup de matériel ni une excellente expertise. Dans cet article, nous vous citons les informations nécessaires afin de changer vos fenêtre vous-même.

Quelle fenêtre choisir ?

Étant donné que vous entreprenez des travaux de rénovation que vous n’allez pas effectuer chaque saison, il est important de bien choisir votre nouvelle fenêtre en tenant compte de plusieurs critères, que ce soit l’esthétique, l’efficacité d’isolation ou bien le coût.

Vous avez le choix entre trois types de fenêtres : en bois, en PVC ou en aluminium.

La fenêtre en bois est le choix qui allie l’efficacité d’isolation à l’esthétisme, ses inconvénients résident dans le fait qu’il s’agisse d’un matériau assez coûteux et qui nécessite un entretien régulier. L’aluminium, quant à lui, est assez résistant et esthétique, mais l’isolation qu’il offre n’est pas optimale. Le PVC est l’option la moins esthétique mais c’est la plus efficace en ce qui concerne l’isolation ainsi que le coût, car c’est la moins coûteuse des trois options.

Comment changer une fenêtre ?

  • Dans le cas où vous optez pour une fenêtre sur-mesure, ce qui est la meilleure option, vous pourrez conserver les dormants, ce qui vous évitera de faire des travaux de maçonnerie afin de les remplacer. De ce fait, vous n’aurez qu’à enlever les ouvrants, autrement dit, les parties mobiles de la fenêtre.
  • À l’aide d’une scie sauteuse, procéder au découpage des surépaisseurs des murs que vous enlèverez à l’aide d’un marteau. Pour le reste, vous allez procéder à un habillage.
  • Découpez les contours de la fenêtre et veillez à bien nettoyer toutes les poussières de bois.
  • Afin d’assurer l’étanchéité, appliquez un joint en silicone entre le nouveau dormant et la pièce d’appui.
  • Encastrez le nouveau dormant puis vérifiez qu’il est bien en place en vous aidant d’un niveau à bulle. Si ce dernier n’est pas parfaitement horizontal, vous pourrez toujours arranger cela en ayant recours à des cales en plastiques. Il suffit de poser ces dernières en dessous du dormant dans le joint en silicone.
  • Fixez le nouveau dormant à l’ancienne menuiserie à l’aide d’une perceuse/visseuse.
  • Installez les ouvrants puis vissez les poignées.
  • Afin de combler le vide entre le nouveau dormant et l’ancienne menuiserie, utilisez un joint en mousse que vous allez enfoncer dans ce dernier à l’aide d’un tournevis.
  • Procédez à l’ajustement des moulures selon la taille de votre fenêtre. Pour ce faire, découpez les moulures selon la taille de votre fenêtre puis limez les bords avant de les poser.
  • Même procédé pour l’habillage sauf que, avant cela, vous devrez poser un joint de silicone afin de vous assurer de l’étanchéité de celui-ci.

One thought on “Comment changer une fenêtre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *